Home Femdom Comment fixer des règles dans une relation D/S

Comment fixer des règles dans une relation D/S

by Agathe

Récemment nous avons publié un article sur les règles d’or de la femme dominante ou encore sur les punitions à mettre en place dans le cadre d’une relation D/S (Dominant(e)/Soumis(e)). Aujourd’hui je voudrais rappeler l’importance de mettre en place des protocoles durable et bénéfique pour votre vie de couple. Les défis à relever sont nombreux.

Plus particulièrement ces défis interviennent lorsque vous mettez en place des règles avec votre partenaire. Des problèmes courant qui pourraient bien nuire à votre relation avec le temps.

Les règles du soumis. Forcer de lécher entre les orteils de sa maîtresse à l'intérieur de sa cage...
Le pauvre…

Des règles trop nombreuses

N’allez pas faire quelque chose de trop complexe, vous vous y perdrez et votre soumis aussi. Au début de notre relation avec Jules nous étions très excités à l’idée de mettre en place des règles. Alors j’ai ouvert un petit word et en l’espace d’une demi-heure j’avais 22 exigences écrites noir sur blanc prête à être imprimé puis signé.

Rapidement nous sommes revenus à nos anciennes habitudes de couple, ne pratiquant la domination qu’au bon vouloir de l’un ou de l’autre. C’était trop lourd pour lui comme pour moi, pas moyen qu’il se rappelle des règles tandis que moi je passais mon temps à le reprendre.

Deuxième chance plusieurs mois après : J’ai revu mes ambitions à la baisse, pour ne lui imposer qu’une petite première liste de seulement cinq règles. Ce fut pour nous le vrai départ de notre relation vers la face sombre du vice. La dynamique avait radicalement changé.

Soyez patient(e) avec votre soumis à propos des règles au début. Ne soyez pas laxiste non plus. La meilleure méthode pourrait être de commencer avec peu de règles puis d’en rajouter au fur et à mesure qu’il apprend à les exécuté parfaitement.

Formatage du soumis par l’autosuggestion

Allez-y doucement.Dans l’optique de renforcer le désir d’application de ces règles chez votre chéri(e)/esclave/soumis, vous pouvez-lui demander de pratiquer l’autosuggestion consciente face à un miroir. Le concept est simple, il doit simplement répéter à haute voix les règles que vous lui aurez imposer. Il faudra qu’il le fasse chaque jour, pendant une dizaine de minutes jusqu’à ce qu’il soit pleinement opérationnel.

Avez-vous envie que le sujet de l’autosuggestion soit abordée plus largement pour un futur article ?

Non-respect des règles

Les règles du soumis. Forcer de lécher entre les orteils de sa maîtresse à l'intérieur de sa cage...
Est-il à plaindre ?

Impossible pour moi de vous imposer ma vision des punitions que vous avez à infliger à votre chéri(e) tant nos relations sont différentes. Dans certaines relations D/S la notion de punition est inexistante, ce qui est pour moi une hérésie mais passons. Il sera plus difficile pour vous de déterminer la façon de gérer le litige et cela vous exposent à de longues conversations intenses sur le pourquoi du comment.

Adapter votre punition. Imposer à un fétichiste de vous lécher les pieds alors qu’il viens de faire une bêtise ? C’est la contre-productivité assuré. Mettre la fessée à un masochiste ? Idem. Alors choisissez une sentence qui aura un impact sur lui. Arracher le/la de ce qu’il/elle aime. Vous pouvez aussi lui imposer des actes qu’il déteste.

Il passe beaucoup de temps sur sa console ? Limiter son temps d’utilisation. Il n’aime pas être seul ? Attachez-le puis bâillonez-le et mettez le au coin quelques heures sur son temps libre, accordez-lui le temps de réfléchir à ses erreurs. Rappelez-vous que ses loisirs et ses passes temps sont des privilèges que vous lui accordez gracieusement. Pour vous ce sont des leviers.

Pour conclure

Fixer des règles et les tenir est un travail à faire au quotidien. Pour les fixer, ma recommandation pour vous est d’y aller doucement et de le formater tranquillement. Ne rajouter des règles QUE quand il/elle a acquis les précédentes. Aussi soyez clément(e) lors des phases d’adaptation aux nouvelles règles, un oubli peut être tolérer et même une erreur. Après tout ce ne sont pas des surhommes

woman worship, femdom, soumission
Bannière de MenAreSlaves.com

Vous aimerez aussi

1 comment

Nayamu janvier 4, 2021 - 9:45

Oui, c’est important de ne pas brûler les étapes. Rien ne presse quand le plaisir est à portée de bouches/langues soumises 👣💕
(PS : Dans le deuxième paragraphe du chapitre « Des règles trop nombreuses », il y a une faute de frappe vers la fin de la dernière phrase. Précisément à […] »Tandis que Moi je passait mon temps à le reprendre.. »[…] au lieu de « je passais »… 😊👣💕)

Reply

Leave a Comment

* En utilisant ce formulaire vous êtes d'accord pour que vos données soit stockée sur ce site.