Home Femdom Transformer en esclave par sa patronne [PARTIE 2]

Transformer en esclave par sa patronne [PARTIE 2]

by Agathe

Joyeux noël à tous,

Comme je vous l’ai promis donc la partie 2. Pour ceux qui n’ont pas lu la première partie vous pouvez cliquez en dessous. Ce sera un peu votre cadeau alors profitez bien et merci de m’envoyer votre retour! Bise à mon esclave Jules qui a beaucoup d’inspiration en ce moment.

La punition


Chan s’exécute et ramène une sorte de grande trousse en cuir brun. Cette fois il ne s’est pas trompé. Terrorisé il reste prosterné devant elle. Un moment amusant pour l’intéressée. Elle sort avec soin chaque outil et les dépose sur la couette.


_Relève toi tu me fais pitié, Arrête!


D’abord les mains seront immobilisés avec les menottes. Puis le cache-vue, bien serré autour de sa tête.


-Arrête de gémir


C’est ensuite le tour du bâillon dans la bouche. Il se débat en tentant de se projeter en arrière et cela lui vaut une belle grosse gifle. C’était un geste puissant, en témoigne la marque rouge sur sa joue. Les larmes montent.


_C’est bon t’est calmé ? laisse toi faire ou je t’en recolle une encore plus forte. C’est ce que tu veux ?
Maintenant le collier puis la laisse qui va avec.
_Voilà tu comprends à quoi j’aime jouer maintenant ? Mets-toi à quatre pattes je vais finir mon petit-dej sur ton dos.


Chan n’a plus conscience de rien. Il ne ressent que la peur qui l’a emporter, il craint pour sa vie. Les limites sont dépassées, il est choqué de ce qu’il lui arrive. Alors qu’elle fini tranquillement ses toast, Maitresse est au téléphone avec un ami. Elle se saisit du fouet et se prends à fouetter nerveusement son soumis tout en discutant.

La douleur est terrible dès le premier coup. Au second Chan s’effondre avec le plateau encore sur son dos, se brûlant la nuque et le dos avec le café très chaud.

_PU-TAIN – Attends je te laisse je dois régler un Truc.

_C’est une brûlure de rien du tout, crois moi tu l’aurais renverser sur mon tapis la situation serait bien pire pour toi. Va chercher de quoi nettoyer ça, puis tu iras prendre une douche à la réserve, tu me rejoindra dans le salon avant pour me présenter tes excuses. Je t’enlève les menottes et tu te bouge. Tu sors de la pièce en rampant comme je te l’ai appris.

Les plates excuses

L’aspirateur est passé dans toute la chambre quant à la vaisselle, elle est faites. Ainsi que la poussière. Plus aucune trace de désordre. Comme convenue l’esclave revient voir sa Maitresse. C’est la première fois qu’il pense à rentrer dans une pièce en rampant vers quelqu’un.

_C’est bien tu auras au moins compris cette leçon là.

_Tends les mains vers moi.

Les menottes reviennent. C’est en tremblant, traumatisé par l’épisode de violence précédent que Chan tends ses mains.

_Ce sera moins pire qu’avant tu peux te calmer. Je vais te mettre ce bâillon. Tu vas voir il est spécial. Il y’a un trou dedans.

A nouveau genouillé devant elle même si ses genoux sont éclaté par la dureté du carrelage et avec tout ses sens perturbé. Il prend un premier crachat.

_ Arrête de bouger, soi un bon toutou ne bouge plus.

Un deuxième crachat, en plein dans la bouche ce coup-ci. Vint ensuite une gifle de puissance modéré.

_Tu m’a gâcher mon petit-déjeuner tout à l’heure. Avant tout je vais te retirer le bâillon puis tu vas t’excuser, qu’en penses-tu ? Par contre tu gardes le cache vue.

Hochement de tête du salarié esclave

_ Viens par ici, à genoux là au milieu de la pièce. C’est bien.

Maitresse se lève et se place devant lui.

_ J’attends tes excuses.

Sans tarder l’esclave s’excuse platement, suppliant son ex employeuse de lui pardonner sa précédente maladresse.

Réparer ses erreurs

_Tu sera puni de trois coups de pieds. Je n’irai pas trop fort comme tu as fait preuve de bonne volonté depuis ton arrivée et que j’ai envie d’avoir un peu de clémence pour toi. Maintenant je veux que tu reste prosterner devant moi et que tu colle ta joue contre le tapis.

Pour la plupart des gens comme pour Chan il est contre nature de s’employer dans une telles situations. Le cadre mental que lui avait imposé Maitresse était tellement fort qu’il finit par le faire.

Elle lui caresse le visage avec ces sandales puis les frottent doucement contre sa barbe. Comme si elle se décrassait les sandales sur un paillasson mais un peu plus subtilement.

_ Avec tes dents tu peux enlever la lanière. Je suis d’humeur clémente aujourd’hui.

Il réussit à l’enlever et soudain il ressent son pied moite et encore un peu sale s’essuyer en travers de son visage.

Bizarrement ce n’était pas désagréable bien que l‘odeur était prononcé. Plus tard vint un premier coup, un second et encore un. Il pouvait même s’estimer heureux qu’elle se soit déchaussé.

« Elle se saisit du fouet et se prends à fouetter nerveusement son soumis tout en discutant avec son ami.« 

Prêt pour la suite ? Donnez votre avis dans les commentaires

Retrouver nos story chaque semaine sur https://www.vicefetish.com 😉

CRÉDITS

woman worship, femdom, soumission
Bannière de MenAreSlaves.com

Vous aimerez aussi

1 comment

Nayamu janvier 2, 2021 - 10:58

Les choses intéressantes commencent. Chan doit saisir la chance qu’il a de pouvoir sentir sur sa peau la moiteur des pieds sublimes de Chloé. De pouvoir s’enivrer de son odeur, de son parfum…👣💕
(J’ai hâte de lire la suite huhuhuh)

Reply

Leave a Comment

* En utilisant ce formulaire vous êtes d'accord pour que vos données soit stockée sur ce site.